Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Isabelle Leclerc
July 24, 2020
Active Nature

Pédaler la Cycloroute de Bellechasse

Vous êtes du genre vacances actives ? Laissez-moi vous suggérer un itinéraire qui vous dégourdira certainement les jambes dans ma région natale de Bellechasse. Je vous propose de faire la Cycloroute de Bellechasse, de la municipalité de Saint-Henri jusqu’au Parc des chutes d’Armagh. Croyez-moi, vous ne serez pas déçus !

Mise en place en 2008 par la MRC et ses huit municipalités, la Cycloroute de Bellechasse fait 74 km, 100% sur de l’asphalte en très bon état. On aime ! Empreinte d’un passé ferroviaire, vous pourrez voir sur votre chemin des vestiges de bâtiments de cette voie ferrée qui comptait 11 gares et qui a permis de sortir Bellechasse de son isolement d’antan. Vous traverserez à votre rythme les plus beaux villages de la région. Le site Web de Tourisme Bellechasse propose plusieurs recommandations ainsi que la carte officielle. Ayant grandi directement sur le bord de la cycloroute, je l’ai empruntée très souvent… je vous partage donc mes coups de coeur !

Premier arrêt - la Boulangerie Artisanale l’Ami d’Antan : pour pédaler le ventre plein 

D’abord, stationnez-vous dans le village de Saint-Henri (P1, coin route 277 et rue de la Gare) avec le ventre vide. Pourquoi ? Parce que vous serez justement en face de la Boulangerie Artisanale l’Ami d’Antan! Parfait pour un petit-déjeuner délicieux et un café qui vous donneront l’énergie de pédaler toute la journée. Profitez-en pour vous ramasser un sandwich pour faire un bon pique-nique pendant le trajet.

Deuxième arrêt – le Parc des Chutes-Rouillard : un 5 km vaut le détour  

Une fois que vous aurez atteint le village Saint-Anselme, je vous suggère fortement de faire un mini détour vers le Parc des Chutes-Rouillard. Lorsque vous croiserez la rue Principale (route 277), quittez la piste cyclable et roulez 2,3 km vers le sud sur la route 277. Vous arriverez au magnifique parc, qui se veut l’emplacement parfait pour vous dégourdir les jambes tout en mangeant une petite collation, avec en prime une légère brume de la chute qui vous rafraîchira doucement. Après quelques kilomètres de vélo, ça fait du bien ! Il y a plein d’endroits pour vous installer et relaxer tranquillement sur les roches… Prenez le temps d’observer les « marmites de géants » de la rivière Etchemin, c’est spectaculaire ! Toilettes et tables de pique-nique sont mises à votre disposition.

Par la suite, revenez sur vos pas sur la route 277 afin de poursuivre votre itinéraire sur la Cycloroute.

Troisième arrêt – le mur de vélos de Saint-Anselme : pour prendre LA photo classique de la Cycloroute ! 

Depuis quelques années, le secteur de Saint-Anselme de la Cycloroute est agrémenté d’un mur de vélos. Sur un grand vestige de béton remontant à l’époque ferroviaire, vous pourrez voir accrochés des vélos datant pour la plupart des années 50 et 60 et provenant de dons des villages voisins. J’adore prendre le temps de débarquer de mon vélo et marcher à côté du mur pour observer les petits détails, essayer de découvrir l’histoire et de me l’imaginer. On va se le dire, je ne suis pas sûre que j’aurais pédalé l’entièreté de la cycloroute avec de vieilles bécanes comme ça ! Ahaha ! 

Quatrième arrêt – Camerises St-Philippe : pour faire changement de l’autocueillette traditionnelle

Remontez ensuite sur votre selle pour pédaler jusqu’aux Camerises St-Philippe, un bel attrait situé entre la rivière Etchemin et la Cycloroute. Peu après le mur de vélos, vous allez croiser de grands champs de camérisiers. Absolument magnifique !


Prenez le temps de vous arrêter pour faire la dégustation de cette petite baie trop méconnue, ou profitez-en pour faire l’autocueillette ! C’est un des premiers fruits de la saison, il est récolté entre la troisième semaine de juin et la fin de juillet. On peut faire des provisions de différents produits issus de ce fruit sur place. Et en plus… les propriétaires Nancy et Denis sont passionnés et tellement accueillants !

Cinquième arrêt – le Parc des chutes d’Armagh : à couper le souffle !

Une fois bien repu, roulez vers le sud, envoyez la main à mes parents qui habitent sur le bord de la Cycloroute à Sainte-Claire et filez jusqu’au Parc des chutes d’Armagh *. Lorsque vous serez arrivés, vous pourrez déposer vos vélos et marcher à travers les sentiers et passerelles. Admirez l’impressionnante chute de 28 mètres ou traversez sous le viaduc, d’une longueur de 70 mètres.

Après une séance de bronzage et de repos bien méritée, si vous avez un petit creux, il y a une cantine sur place. Mon coup de coeur sur le menu : la poutine !! Une des meilleures de Bellechasse 😊

*Attention : le Parc des Chutes est présentement fermé pour des travaux. 

En mode sportif ou slow-toute ? 

Si vous êtes de nature sportive, vous pouvez compléter la Cycloroute aller-retour en une seule journée. Mais vous pouvez aussi choisir de prendre votre temps et de séjourner une nuit dans un établissement du coin et revenir jusqu’à votre véhicule au village de Saint-Henri le lendemain ! Quelques options d’hébergement sont offertes à proximité du trajet, mais réservez puisque le nombre d’installations est limité.

Si vous avez envie de prolonger le plaisir, sachez que la Cycloroute est reliée au Parcours-des-Anses, qui joint Lauzon à Saint-Romuald avec un tracé majoritairement sur le bord du fleuve.

Bon vélo et bon été ! 

Comments (0)