Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Destination Beauce
October 18, 2021
Foody Nature

Un week-end foodies dans Bellechasse

On est rarement prophète de sa région. Alors quand la gang de Tourisme Bellechasse m’a lancé l’invitation à vivre un week-end foodies chez eux, j’ai sauté sur l’occasion pour enrayer ce dicton! Nouvellement beauceronne, j’ai soif de découvrir les magnifiques paysages et entreprises agrotouristiques de mon coin de pays. Estomacs vides et remplies de motivation, mon amie et moi partons à la rencontre des producteurs d’ici!

Avant de s’empiffrer, bougeons un brin! Premier arrêt : Parc des Chutes d’Armagh pour admirer les couleurs d’automne qui s’installent tranquillement. En arrivant sur place, nous sommes automatiquement charmées par la tranquillité du lieu. Nous croisons quelques écureuils en parcourant le sentier menant à l’ancien viaduc ferroviaire. Le chemin nous mène jusqu’à la fameuse chute de 28 mètres de haut, où la clarté de l’eau nous impressionne. J’y reviendrai assurément pour un pique-nique lors de ma prochaine balade sur la Cycloroute de Bellechasse! 

Notre itinéraire nous amène chez la fromagerie fermière Cassis et Mélissepour un goûter digne des grandes gourmandes que nous sommes! Dès notre arrivée sur le site, j’étais enchantée par le calme et la coquetterie des lieux! En attendant notre planche de dégustation, nous en profitons pour visiter la charmante grange et faire connaissance avec les ouvrières de notre repas! On s’installe par la suite pour un goûter aussi savoureux que magnifique. Le plateau est tout simplement INCROYABLE! Nous avons eu la chance de découvrir 4 variétés de fromage de chèvre : le blanc du rang, le tire-lune, la faisselle et l’agate. Mon coup de coeur va à la faisselle tellement sa texture est fraîche et délicate! On dirait presque de la guimauve fondante. Nous dégustons le tout entouré des poules de la ferme en entendant les chèvres au loin.

Prochain arrêt : le Domaine Bel-Chas à Saint-Charles-de-Bellechasse. Aussitôt arrivées sur place, Marielle et Louis nous accueillent avec leur plus grand sourire. Ils sont autant généreux sur l’explication de leur entreprise que sur la dégustation de cinq de leurs vins. Plusieurs d’entre eux se sont d’ailleurs démarqués lors de compétitions internationales et on comprend pourquoi! D’autres visiteurs arrivent et se mêlent à la conversation dans une convivialité naturelle. Nous constatons tout le travail et la passion des propriétaires en se promenant entre les 10 000 plants de vigne.

Nous passons du vin à la bière en se dirigeant au Pub de la Contrée à Buckland. En route, les montagnes colorées sont splendides! Rendues sur place, nous terminons notre première journée foodies comme il se doit : avec un nacho effiloché au boeuf bbq. Un délice! Évidemment, on ne peut résister à la tentation de goûter aux bières de la Microbrasserie de Bellechasse. Moi qui bois rarement de bières foncées, je dois admettre que la lager noire St-Malachie m’a particulièrement plu!

Pour décanter notre journée d’aventure, nous nous dirigeons près du fleuve Saint-Laurent, dans la charmante municipalité de Saint-Vallier. Le Vieux Presbytère nous accueille en reines avec des petites pâtisseries et une tisane réconfortante. Le lendemain, nous profitons d’un copieux déjeuner dans un décor absolument charmant d’inspiration scandinave. Une énergie spéciale émane de ces lieux. Nous repartons avec ce calme ressourçant dans nos bagages. 

Notre séjour se poursuit en force à la Ferme Caprijolde Saint-Gervais. Après avoir fait le plein de leur fameux caramel au lait de chèvre – sérieusement à essayer – dans leur boutique libre-service, nous nous dirigeons vers la laiterie pour saluer les propriétaires, Marie-Pier et Jean-Philippe. En discutant, nous entendons soudainement une chèvre qui bêle particulièrement fort. Avec raison, elle est en train de donner naissance à son premier chevreau! Complètement émues et excitées, nous nous approchons d’elle et nous assistons, ébahies, à ce petit miracle. Disons-le, c’est plus mignon après que pendant, mais nous sommes vraiment reconnaissantes d’avoir pu vivre cette expérience. Quel moment magique! Marie-Pier nous explique que son troupeau est en pleine saison des naissances : elle attend près de 1000 chevreaux pendant le mois. Non mais, c’était quoi les chances?!

Remises de nos émotions, nous continuons notre visite gourmande à laFromagerie de Bellechasse pour concocter notre pique-nique du jour! L’équipe absolument sympathique nous accueille et nous découvrons avec joie la grande étendue de leurs produits locaux : fromages, pains, terrines, pâtés, breuvages, desserts, et j’en passe. C’est littéralement le meilleur arrêt pour se bâtir un repas sur la route. Nous repartons avec un dîner digne de mention : pain aux olives, terrine de sanglier au whisky, gâteau au fromage et à l’érable et bien sûr, leur délicieux fromage aux fines herbes!

Devant le ciel ombragé, nous prenons le risque de nous arrêter sur l’enchanteur site du Domaine Pointe-de-Saint-Vallier. Après une balade dans les bois, nous arrivons devant un point de vue imprenable sur le fleuve. Mauvaise chance : la pluie s’abat aussitôt! Nous nous réfugions alors sur la grande galerie du manoir pour déguster le meilleur de Bellechasse! Je serais curieuse de revenir profiter des sentiers avec une météo plus clémente et d’explorer davantage la large plage!

Nous concluons notre escapade foodies dans Bellechasse au Ricaneux, producteur d’alcool à base de petits fruits! J’avais vraiment hâte de découvrir leur visite en réalité virtuelle. Très immersif, je confirme! La vidéo explique le parcours du fruit, des champs jusqu’à l’embouteillage. Mon amie déguste ensuite une palette de leurs produits et je sirote un cocktail à base de crème de framboises sur leur nouvelle terrasse intérieure, au coeur de la section économusée de l’entreprise! En discutant avec la propriétaire Nathalie, nous apprenons tous les récents développements de l’entreprise ainsi que sa riche histoire. Intéressant de constater tous les efforts et innovations mis en place par les producteurs d’ici!


Entre les paysages colorés, les bouchées gourmandes et les sympathiques rencontres, l’ambiance décontractée, paisible et accueillante de Bellechasse m’a vraiment marquée. Partout où nous passions, nous avions le temps d’apprécier et de découvrir chaque arrêt, chaque produit. L’esprit emmitouflant de l’automne s’alliait parfaitement avec l’état d’esprit d’une virée gourmande dans la région. Week-end de rêve ou quoi!

Comments (0)